f
Fb. In. Tw. Be.

Bonnes adresses à Lanzarote

L’île aux volcans 

4 couleurs et de subtiles nuances, le bleu de la mer, le noir de la terre volcanique, le blanc des maisons et le vert de leurs volets et des agaves. Pas un panneau publicitaire ne viendra polluer votre point de vue. Cette île aux volcans et aux paysages lunaires ne vous rendra pas indifférent, c’est certain. Un charme à l’état brut qui peut mettre un peu de temps à opérer car la rupture avec nos « habitudes » est radicale mais plus les jours passent, plus l’île vous aspire.

En intégrant de façon harmonieuse la construction à la nature, Cesar Manrique est l’architecte et artiste enfant du pays, qui a su valoriser Lanzarote. Murs blancs à la chaux, volets verts, toutes les maisons sont fondées sur le même modèle et surtout, elles ne doivent pas être plus hautes qu’un palmier afin de ne pas gêner la vue. 

Ayant passé 2 mois là-bas, je compte vous livrer mes quelques bonnes adresses mais il est important de préciser que c’était en plein Covid, fermé à beaucoup de pays (vivant en Espagne j’ai eu la chance de passer entre les gouttes) et donc ma vision est peut-être un peu biaisée. L’île nous appartenait mais beaucoup de lieux touristiques étaient fermés.

La vie là-bas, en osmose avec la nature, totalement minimaliste fait relativiser beaucoup de choses et de fausses croyances. Une vie sans fioriture qui laisse place à l’authenticité, une énergie incroyable liée aux volcans, la gentillesse et la gaité des gens, de supers restos, du très bon vin, laissez-vous séduire…

Question climat, le temps est toujours assez doux. Nous y étions un peu en Janvier puis de fin Février à mi Avril, il pleut très peu et les températures sont autour de 15-25 degrés. Dès qu’il y a du soleil il fait vite chaud et vous pourrez vous baigner si vous ne craignez pas trop l’eau fraiche et lorsqu’un nuage passe vous renfilerez vite votre votre sweat tout comme le matin ou le soir. 

Les indispensables de votre valise pour cette période : casquette, lunettes de soleil, foutas, maillots de bain, crème solaire, jupes longues et pantalons fluides, un short, débardeurs ou tee-shirts et sweat-shirt. Une paire de sneakers et des sandales mais évitez le blanc qui ne le restera pas très longtemps dans le sol noir. La plupart des maisons n’ont pas de chauffage donc prévoyez de quoi vous couvrir un peu pendant la nuit.  

Où loger ?

Si vous êtes là pour le surf, direction Famara, ce micro village dont la rue principale n’est pas encore goudronnée et dont la plage est l’une des plus belles. Seul bémol, c’est aussi l’un des endroits les plus venteux et vous êtes un peu isolés. 

Si vous êtes là pour des vacances en famille, des coins comme Tias, Arrieta, Playa Honda ou Teguise seront plus appropriés afin de profiter facilement de toute l’île et être un peu plus à l’abri du vent. 

Les deux coins à éviter sont Puerto del Carmen qui est très touristique, les maisons sont vraiment les unes sur les autres, ce qui est un peu dommage compte tenu de l’espace dont dispose l’île. En revanche, la plage est centrale et plutôt agréable, nous y allions surtout en fin de journée car le couché du soleil est sublime en y improvisant un apéro/pique-nique. Puis Arrecife, la capitale. La grande ville de Lanzarote qui manque cruellement de charme, à part peut-être une ou deux visites culturelle, passez votre chemin.

S’il n y avait que deux hôtels sur l’île : Le Buenavista country Suite et le Palacio Ico, sans aucun doute.

En famille, l’option maison ou appartement reste la meilleure, il y en a une multitude sur Airbnb, Lanzarote Retreat, The Suites Residence, Casa Dominique… 

Que visiter?

Voici ma sélection de lieux à visiter, il en manque bien-sûr car vous trouverez tout ce qui est parc volcanique mieux détaillés dans les guides.

El Golfo pour rêver devant la laguna verde, un paysage irréel. Ensuite ne ratez pas le restaurant Casa Torano, cadre parfait et très bons poissons.

Jameos de los Aguas, incroyable.L’osmose parfaite entre la nature et l’architecture.

Montana Cuervo, ce cratère est très facile d’accès en voiture et la marche d’environ une heure permet de le contourner puis d’y atteindre le centre.  Nous l’avons fait avec un enfant de 3 ans sans problème et le paysage est spectaculaire.

Le parc National de Timanfaya. Mieux vaut se fier aux guides.

El Jardín de Cactus, très joli avec son moulin.

Teguise, l’un des plus anciens villages de l’île. Idéal pour se balader, il y a plusieurs boutiques et restaurants ainsi qu’un marché artisanal une fois par semaine (sympa mais ne pensez pas non plus revenir avec de sublimes trésors !). Faites une pause déjeuner à la Cantina, du burger aux assiettes végétariennes, tout le monde sera ravi.

Playa de Papagayo, la plus jolie plage. Elle est assez petite donc facilement bondée les week-end et périodes de vacances. Vous pouvez aller à la plage de droite lorsque vous vous garez qui est magnifique aussi. Il faut savoir que l’accès à ces plages est payant. Si vous y être pour le déjeuner, prenez votre pique-nique sauf si vous avez réservé dans le seul restaurant du coin (qui ne nous a pas été très recommandé). 

Haría. Une petite ville au nord de l’île qui bénéficie d’une oasis de centaines de palmiers grâce à un micro-climat. Allez-y le samedi pour profiter d’un marché avec de bons produits et de l’ambiance qui va avec. Le bar-restaurant du marché avec la terrasse qui fait l’angle ne paie pas de mine mais les tapas y sont très bonnes. Le restaurant La Puerta Verde (hors du centre) est délicieux, il faut connaître et il est préférable de réserver, il dispose d’un décor plus que basique avec seulement 2 ou 3 plats à la carte mais vous ne serez pas déçus.

La Graciosa. Une petite île accessible en bateau depuis Lanzarote dont nous avions beaucoup entendu parlée mais nous avons été assez déçus.

Mirador del Rio pour son point de vue exceptionnel.

Mirador de las salinas. Un paysage original que l’on peut admirer depuis ce restaurant qui est une très bonne adresse.

La Geria. Il s’agit de la très belle route des vins à ne pas rater car vous verrez comment les ceps de vigne sont abrités et vous pouvez visiter des bodegas, le vin de Lanzarote est plutôt cher mais très bon.  

Casa Lago Mar. Petite anecdote rigolote : il s’agissait de la maison d’Omar Sharif, conçue par Cesar Manrique et designée par l’artiste Jesús Soto qu’il a perdu au bout de seulement quelques jours lors d’une partie de cartes. Elle se visite aujourd’hui et ça vaut le coup d’oeil.

Famara pour son immense plage sauvage et son mini village de surfers ultra cool. Café/restaurant dans la rue principale style surf : Las Bajas et restaurant sur l’eau et délicieux El Risco.

Arrieta, petit village de pêcheurs authentique où faire un tour puis déjeunez al Almanecer au bord de l’eau.

Remontez ensuite en voiture jusqu’à Punta Mujeres pour ses piscines naturelles.

Playa Quemada. Un de mes endroits préférés de Lanzarote. Cette plage toute noire est remplie de charme, l’endroit est très sauvage avec quelques maisons et restaurants. Si vous vous baignez dans le coin, prenez des chaussures pour les rochers. Et si vous cherchez un restaurant de poissons simple mais parfait au bord de l’eau : El Pescador. 

Les restaurants

Mis à part les restaurants cités précédemment, en voici davantage. Il est fortement recommandé de réserver… 

Bodega Uga à Uga.

Ropa Vieja à Puerto Calero. Une cuisine fusion délicieuse au bord du port et un service très agréable.

Natural nada más, dans le même coin, ce restaurant veggie fait preuve d’une cuisine inventive et très agréable pour un brunch. 

Casa Morelino, un super italien à Tiagua qui livre en plus si vous n’êtes pas trop loin.

Bodega de Santiago, un très bon restaurant dans une bodega, la terrasse est grande et très agréable le soir. 

Nakai, ce restaurant aux influences asiatiques de Playa Honda est très vraiment bon même si les serveurs n’étaient pas des plus aimables. 

Emmax, en bord de mer à Playa Honda, ce restaurant simple et bon est très sympa le soir et les gens y sont très accueillants. 

 

Commerces

Une chose est sûre : Lanzarote n’est pas le paradis du shopping ! Vous ne trouverez en effet pas grand chose à ramener dans vos valises mais voici quelques adresses qui pourront vous être utiles si vous devez faire des courses et que vous ne voulez pas non plus manger n’importe quoi. 

Eguzkine, la céramiste coup de coeur de l’île. Envoyez-lui un petit whatsapp avant d’aller visiter son atelier-boutique car elle est assez incontournable pour les amateurs de jolies choses. C’est le seul souvenir que nous avions ramené mais j’utilise ses tasses et plats tous les jours avec un immense plaisir.

Pour faire un plein, plusieurs supermarchés comme HiperDino à Tias ou à Deiiland, Spar de la Biosfera de Puerto del Carmen. Il y en a de nombreux autres un peu partout mais ceux-là font partie des plus gros où vous pourrez tout trouver d’un coup. 

Supermarché alimentaire avec de bons produits allant des fruits/légumes au jambon, vins etc : Roper à Playa Honda

De bons fruits et légumes : Fruteria Playa Honda 

Version éco : Tienda Verde où vous pouvez commander du pain et des fruits et légumes. Biotienda à Teguise, chaque semaine vous pouvez commander vos fruits et légumes ou aller directement en acheter dans la boutique ainsi que d’autres produits. 

Il y a d’autres supermarchés bio et normaux à Arrecife.

Du fromage directement à la ferme à la Quesería Rubicon

Super caviste où les gens sont adorables et de très bon conseil à Puerto del Carmen : Vino+.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You don't have permission to register
%d blogueurs aiment cette page :