f
Fb. In. Tw. Be.

Rencontre avec Maud, créatrice de Titabulle

Du métier de maîtresse à créatrice de cadeaux pour enfants

La rencontre de Bohnie avec Maud, créatrice de Titabulle et co-créatrice de Kapoupakap, nous a donné envie d’en partager un peu plus avec vous afin de vous faire découvrir son univers doux et joyeux. Cette jeune maîtresse en maternelle pleine d’amour et d’étoiles dans les yeux lorsqu’on lui parle d’enfants s’est prêtée au jeu de l’interview, nous contant ainsi ses projets, ses inspirations, ses astuces et ses coups de coeur. Un quotidien bien fourni, créatif mais pas que car sa vie d’entrepreneur la fait jongler entre la comptabilité, les back-office de ses sites, la logistique et bien-sûr sa vie de famille ! Maud est passionnée par ce qu’elle fait, son sens du détail fait de chaque pièce une création originale et parfaitement finie et bien-sûr, elle utilise des matières naturelles et souvent écologiques. 

 

Peux-tu te présenter en quelques mots?

Je m’appelle Maud, je suis créatrice de cadeaux de naissance, objets de déco et accessoires pour enfants. Je suis mariée à Karim, guitariste et nous sommes les heureux parents de Léanne qui a 6 ans.

J’habite dans les pentes de la Croix Rousse à Lyon, dans un ancien appartement Canut. 

 

Comment travailles-tu?

Pour ce qui est des produits, lorsque je crée de nouvelles collections, je les dessine toujours sur papier puis sur un logiciel informatique avant de fabriquer les prototypes correspondants. J’arrive ainsi à visualiser le rendu final de l’objet, que je décline en plusieurs versions avec différents tissus ou coloris. Ensuite, je les confectionne à la main dans mon petit atelier, en sélectionnant de belles matières (tissus bio ou Oeko-tex) que j’assemble en apportant un soin tout particulier aux finitions sur chaque pièce.

En ce qui concerne mes partenaires, je choisis au maximum des fournisseurs situés autour de Lyon pour les tissus et j’ai la chance d’avoir trouvé un super atelier à Saint Etienne pour la réalisation des découpes de la feutrine.

 

Quelles sont tes sources d’inspiration?

J’ai été professeur des écoles en maternelle pendant 10 ans. J’ai donc beaucoup côtoyé le monde de l’enfance dont j’apprécie la douceur, la gaieté et l’imaginaire. En 2015, ma fille Léanne est née, et les idées se sont démultipliées. C’est à ce moment que j’ai eu envie de créer un univers pour elle, avec des objets de déco aux formes assez épurées et colorées.

Comment t’es-tu lancée dans l’entreprenariat? 

Ma passion grandissante pour la couture et le besoin de plus de liberté et d’indépendance au travail m’ont conduite à créer Titabulle.  Aujourd’hui, je m’épanouis pleinement dans mon métier. En plus de l’aspect créatif et manuel, je suis heureuse de gérer mon entreprise, de développer quelque chose qui me ressemble. C’est un peu comme faire grandir son « bébé ».

Quel est le principal trait de ton caractère? 

Je suis un bisounours. Ahah !
Pour les gens qui ne connaissent pas vraiment la référence, voici la définition du dictionnaire Le Robert : « Personne très gentille et d’une grande naïveté, ayant une vision idéalisée du monde » .

Les gens de mon entourage disent souvent que je suis douce.

D’où vient cette passion pour la création?

Je suis très sensible et rêveuse. Quand j’étais petite, on disait que j’avais la tête dans les nuages. A côté de ça, j’ai toujours adoré les activités manuelles et artistiques.

Je pense que la création est un moyen d’expression.

A quoi ressemble ton quotidien?

Ma stagiaire en couture dirait que je passe beaucoup de temps à faire des solitaires sur mon ordinateur ! Ahah ! En vérité je passe beaucoup de temps dessus car derrière le travail du créateur il y a une immense part de gestion globale : travail administratif (comptabilité, gestion des stocks…), commercialisation, recherche de fournisseurs, communication (réseaux sociaux, pub…), photographie (et retouches…), infographie (charte graphique, motifs…)…

Finalement, dans la journée je jongle avec les différentes facettes du métier, mais ce que je préfère, ce sont les moments de couture et de création de nouveaux modèles.

Ton geste écologique?

Cette année j’ai décidé de développer un projet qui s’appelle KAPOUPAKAP, la cape personnalisée des petits héros au grand coeur 🧡

Peux-tu nous en dire un peu plus?

Kapoupakap c’est 3 capes de super-héros et leurs masques assortis correspondant à 3 missions :

– La cape Bzzz Power qui donne le pouvoir de sauver les abeilles et de favoriser la pollinisation.

– La cape Love Power qui donne le pouvoir d’aider son prochain.

– La cape Blitz Power qui donne le pouvoir d’agir contre le réchauffement climatique.

Ces capes sont personnalisées avec l‘initiale du prénom de l’enfant.

Lorsque le petit héros reçoit sa cape, elle est accompagnée d’une fiche de mission qui explique les actions qu’il peut mener pour combattre des ennemis du quotidien comme le gaspillage. Et pour compléter son action, un don est reversé en parallèle à un organisme.

En résumé Kapoupakap c’est faire rêver les enfants qui se transformeront en super-héros ET les sensibiliser à des enjeux de notre ère en agissant de manière ludique pour soutenir des organismes.

Ton conseil équilibre pro/perso ?

Aménager des réels temps de pause pour couper avec le travail.

Non seulement c’est bon pour le moral et la santé, mais en plus, cela permet de prendre du recul et d’être plus efficace lors de la reprise. 

Il faut réussir à s’écouter. C’est difficile car lorsque l’on monte son entreprise, on a envie que les choses avancent vite et on a envie de tout donner. Dans ces cas là, il faut aussi écouter son entourage et prendre en compte les remarques des uns et des autres.

Le moment du jour ou de la semaine que tu préfères?

Les gros câlins du matin avec ma poupette pour se réveiller en douceur. Un bon plein d’amour et la journée peut commencer.

As-tu un TOC?

Je suis assez consciencieuse et j’ai tendance à revérifier plusieurs fois la finition de mes créations.

Une odeur qui te plaît particulièrement?

La fleur d’oranger ! Particulièrement dans les savons et dans les cornes de gazelles…

Ton restaurant et hôtel préférés?

Le Bangkok royal à Lyon. C’est un restaurant thaï. J’adore toutes les saveurs, les épices qu’on retrouve dans la cuisine Thaï.

Et mon hôtel préféré est La Bastide de Gordes.

Ta prochaine destination?

Je rêve de faire un road trip en van pour faire le tour de la Méditerranée.

Une astuce pour rester en forme?

Le sport pour rester dynamique ! Ancienne judoka, j’aime varier les activités comme le running, la randonnée, le vélo… Pour moi ce n’est pas une perte de temps bien au contraire, je suis plus efficace après une séance de sport. C’est bon pour le moral et pour la concentration. 

Ton secret pour remonter le moral quand il est en berne?

Je peux compter sur mes amis et ma famille. Ca ne dure jamais longtemps. Ils sont tous d’un réconfort imparable !

Toi qui est une pro dans l’univers de l’enfant, si tu avais un conseil à donner aux mamans, quel serait-il? 

Avant d’avoir des enfants, on a beaucoup de principes et d’idées notamment sur l’éducation des enfants. Mais quand on devient parent, tout est remis en cause « à cause » de l’amour qu’on leur porte mais aussi parce que chaque enfant est différent. Il ne sont pas tous nés dans le même moule. Nos regards et nos réponses doivent donc s’ajuster en fonction notre enfant. Il n’y a pas de norme à appliquer, surtout pas ! Alors, si je devais donner un conseil, ce serait quelque chose d’assez banal : soyez à l’écoute de votre enfant et essayez de passer un maximum de temps avec lui en le nourrissant d’amour, de jeux et d’histoires.

Et une activité pour les kids qui ne rate jamais?

La cuisine. Les enfants adorent la patouille et sont gourmands. Ils aiment toucher les différentes textures et goûter différentes saveurs. C’est un moment de complicité que j’adore partager avec ma fille. Elle découvre des ingrédients, apprend à se servir de différents instruments, à lire une recette et à l’améliorer à sa sauce pour garder une part de créativité. C’est tellement agréable de lécher les plats pour finir et tellement satisfaisant de voir notre cuisine prendre forme petit à petit.

En plus du plaisir, c’est une activité à caractère pédagogique, parole de maîtresse 😉

Enfin, si tu avais une baguette magique ? 

En tant que bisounours : je voudrais que tout le monde soit heureux.

Retrouvez les créations Titabulle par ici et les capes Kapoupakap par là.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NE RATEZ RIEN ! Recevez une fois par semaine les actus de Bohnie
You don't have permission to register
%d blogueurs aiment cette page :